• Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Valérie Laurans, j’ai 48 ans, je suis consultante en management stratégique depuis 20 ans et je dirige par ailleurs une structure qui s’appelle Novus décision qui aide les entreprises à optimiser le traitement de leurs données (comptable, commerciale, RH). Novus décision a pour objectif d’avoir des outils de reporting le plus visuels possible qui facilitent la prise de décision en respectant un délai raisonnable (voire en temps réel).

  • Sur quel sujet intervenez-vous dans cette formation ?

Sur la formation « piloter une entreprise innovante » de l’ESTIA, j’interviens au début sur le business model ; l’objectif est d’identifier les outils nécessaires afin de mettre en forme un modèle économique (tel que le business canva). Je m’inspire également de questionnement issu de la stratégie océan bleu dans le but de se différencier de manière durable. J’interviens aussi à la fin, sur le business plan*, une fois que les porteurs de projets ont réfléchi à comment mettre en place leur projet, nous réfléchissons ensemble à la manière de le formaliser dans un business plan qui soit convainquant et percutant.

 *business plan : Faire un business plan (ou plan d'affaires) consiste à rédiger un dossier solide de présentation du projet de création d'entreprise. Il peut s’avérer indispensable pour convaincre d’éventuels partenaires de rejoindre ou soutenir le projet : financeurs, distributeurs, partenaires commerciaux, etc.

 

  • Qu'est-ce qui vous a motivé et vous motive encore aujourd'hui à intervenir ?

 Tout d’abord, j’ai toujours aimé l’entrepreneuriat, depuis que j’ai 18 ans je disais que je me mettrai à mon compte. J’ai créé 2 structures et je trouve que c’est une belle voie de réalisation qui permet de faire plein de rencontres et puis de se réaliser. Ensuite j’aime vraiment accompagner les porteurs de projets surtout quand ils sont en phase de démarrage où leurs projets sont un peu de la pâte à modeler, où l’on peut imaginer de multitude d’option possible. Dans cette phase il faut être créatif et j’espère pourvoir apporter un petit quelque chose aux porteurs de projet qui en sont à ce stade-là.

L’équipe d’ESTIA Entreprendre me motive également beaucoup, je fonctionne pas mal à l’affectif et donc j’apprécie de venir à l’ESTIA.

 

  • Depuis combien de temps intervenez-vous dans cette formation ?

Depuis environ 6 ou 7 ans. Au fils du temps, le contenu a évolué et s’est enrichi grâce à toutes les remarques faites par les participants.

 

  • Que trouvez-vous intéressant dans cette formation ?

Au-delà du contenu et de la pédagogie qui est riche pour un porteur de projet qui veut réfléchir à sa création d’entreprise, je trouve intéressant l’effet du groupe. Je m’appuis beaucoup sur les expériences heureuses et malheureuses des différents porteurs de projet. Selon moi, c’est une vraie richesse de voir les difficultés qu’ils ont rencontré, comment ils les ont dépassés ou encore celles qu’ils sont en train de vivre d’un point de vue émotionnel. En effet, le porteur de projet est tout aussi important que le projet en lui-même pour arriver à sa finalité.

En outre, cette formation permet aussi de rencontrer d’autres personnes notamment des porteurs de projet qui intègrent l’incubateur.  C’est une occasion unique d’enrichir son réseau.

 

  • Pour vous, qu'est-ce qui différencie l'écosystème ESTIA des autres ?

Déjà il y a le territoire et ses caractéristiques qui sont sources d’opportunités pour les porteurs de projet. C’est également un territoire attrayant quand on souhaite se développer et embaucher, il est plus facile d’attirer des personnes compétentes dans le pays basque que dans des lieux plus reculés.

Ensuite il y a la technopole Izarbel qui est une vraie particularité de l’écosystème avec beaucoup de compétences et de proximité avec différents partenaires en lien avec la création d’entreprises, je pense notamment à Réseau entreprendre qui est directement hébergé dans les locaux d’ESTIA Entreprendre.

Et enfin l’école, c’est un écosystème global avec une plus grande fraicheur à travers les étudiants. C’est toujours intéressant dans un écosystème, personnellement j’apprécie beaucoup de regarder le fonctionnement des jeunes, les outils qu’ils utilisent, la manière dont ils réfléchissent.

 

  • En 3 mots comment définiriez-vous l'accompagnement d'ESTIA Entreprendre ?

 Je dirai humain, professionnel et enfin c’est un accompagnement basque. Je laisserai à chacun définir ce que l’on peut mettre derrière ça.

 

 Vous souhaitez vous inscrire ou avoir plus d'informations ? 

➡️ Cliquez ici
ou

➡️ Contactez Eric Barquissau
• 05 59 43 84 40 • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.